Article

COMMUNITY MANAGER : MISSIONS, QUALITÉS, CONTRAINTES

Posté le 18/06/21 | Vues 499

Community Manager - missions, qualités, contraintes.jpg

L’univers du digital est aujourd’hui très marqué par l’expérience des utilisateurs ou des consommateurs du web. Dans cette course vers la qualité, le ou la Community Manager joue désormais un rôle central dans la fidélisation via l’animation des réseaux sociaux. Bénéficiant d’une dimension plus généreuse qu’à ses débuts, ces « nouveaux » professionnels du numérique gèrent et fédèrent au quotidien la communauté des internautes.

Précisons que le/la Community Manager, est en priorité, ce professionnel du digital qui a fait le choix de garantir la représentation d’une entreprise, d’une marque, d’une personnalité […], sur Internet. Au moyen d’une veille informationnelle, il crée des contenus ciblés et évalue leurs impacts sur la communauté des internautes. Étant le médiateur d’une entreprise ou d’une marque sur le web, son rôle consiste essentiellement à « parler » et surtout à « faire parler ».

Par le biais de cet article, nous essayerons de voyager à travers les missions, qualités et contraintes de ces acteurs et animateurs des réseaux sociaux. Développeurs de notoriété et de l’e-réputation des entreprises, au sein d’Agences de communication à l’instar de Sigma Corporation, les Community Managers sont aussi appelé.es des CM. À travers, une démarche mettant en lien les consommateurs ou clients potentiels, les CM, parviennent à convertir les internautes en relais d’information. 

De fait, leurs missions sont entre autres :

  • La création et la fourniture du contenu digital (photo, éditorial, vidéo, etc.)
  • La veille concurrentielle, commerciale, etc.
  • La fidélisation et l’interaction entre les internautes, consommateurs, etc.
  • L’animation des communautés
  • La modération des contributions
  • La création des événements et planification des « posts »

Pour devenir Community Manager, vous devrez essentiellement disposer de qualités relatives à la réactivité, à la curiosité et à l’écoute. Vous devez également vous distinguer comme un bon stratège, bon communiquant avec une culture web et une bonne appréhension des mécanismes communautaires. La maîtrise du secteur de l’entreprise et des différents réseaux sociaux ne doit pas être déduite de vos compétences.

Ce métier, qu’il ne nous plaise pas d’exagérer, nécessite beaucoup d’opérationnel. Au sein de cellules social médias en agence de communication ou en freelance, cette fonction est très sensible. Vu que la personne qui l’occupe communique au nom d’une entreprise, d’une marque ou d’une personnalité, les limites de son rôle ou des sujets qu’elle doit traiter sont souvent difficile à définir. Sachant, cette fonction est de plus en plus et à souhait, confiée aux communicants.es expérimentés.es. Entre clichés et réalité, ces professionnels s’illustrent donc désormais comme de véritables gestionnaires des réseaux sociaux, et c’est tout bénef pour le cœur de ce métier dans l’univers très dynamique du 2.0.


Partager sur:
Retour aux articles