Article

DIGITAL: EN 2021, LES ANCIENS TÉLÉPHONES ANDROID NE POURRONT PLUS ACCÉDER AUX SITES WEB SÉCURISÉS PAR LET’S ENCRYPT

Posté le 20/11/20 | Vues 522

2021, les anciens téléphones Android ne pourront plus accéder aux sites web sécurisés par Let’s Encrypt.jpg

La technologie et le digital restent des domaines qui évoluent très rapidement. Pour des problèmes de compatibilité entre le certificat racine (ISRG Root X1) et les plateformes logicielles Windows, Firefox, macOS, Android et iOS, Let’s Encrypt mettra fin à son partenariat avec IdenTrust. Par conséquent, les téléphones avec les versions Android antérieures à 7.1.1 ne pourront plus accéder aux sites web sécurisés par Let’s Encrypt.

L’accord qui lie IdenTrust et Let’s Encrypt, l’une des autorités majeures de certification dans le monde, se termine en septembre 2021. Mais pour des défauts, Let’s Encrypt arrêtera la signature à partir du 11 janvier 2021.

L’essence de cette rupture et la portée

Let’s Encrypt a émis son propre certificat racine (ISRG Root X1) et a rencontré des problèmes de compatibilité sur certaines plateformes logicielles. Certains logiciels qui n’ont pas été mis à jour depuis 2016 résistent au certificat racine ISRG Root X1. Ce constat a été plus fait sur les téléphones disposant d’une version Android antérieure à 7.1.1. Cela a été vu comme un manque de confiance envers le certificat émis par Let’s Encrypt.

C’est dans ce contexte que Let’s Encrypt désire rompre le partenariat avec IdenTrust. Cette décision touche, selon Let’s Encrypt, 33,8 % des appareils Android qui utilisent une version 7.1 ou antérieure. Une marge de manœuvre est tout de même laissée aux utilisateurs pour sauver la situation.

L’approche de solution pour les utilisateurs d’anciens téléphones Android

Pour ne pas se confronter à ce problème, les propriétaires d’anciennes versions d’Android devront mettre à jour leur téléphone ou se procurer d’un téléphone compatible avec la dernière version (Android 11). Let’s Encrypt, pour sa part, propose aux utilisateurs d’installer Firefox Mobile, car Firefox est actuellement le seul navigateur qui est livré avec sa propre liste de certificats racine de confiance et qui prend en charge Android 5.0 et supérieur. Mais, cette solution de Let’s Encrypt n’épargne pas les utilisateurs des erreurs de certificats sur les applications du téléphone.

Dans un schéma compliqué qui se profile à l’horizon pour les utilisateurs d’anciens téléphones sous Android, l’on espère la contribution des agences ou organisations spécialisées dans la technologie et le digital comme Sigma Corporation pour développer une solution durable en vue de résoudre ce problème.

Retour aux articles